Christian Colmant, co-organisateur du Trophée excellencia

FOCUS sur Christian Colmant, co-organisateur du Trophée excellencia 2015

Publiée le 25 septembre 2015 dans Édition 2015,Jury,Jury 2016


 

 

Christian Colmant, Délégué général de l’association Pasc@line

 

« L’association Pasc@line rassemble des entreprises du numérique et des établissements d’enseignement supérieur qui forment les futurs ingénieurs du numérique. Les responsables des grandes écoles, d’universités et les responsables d’entreprises travaillent ensemble notamment sur l’attractivité des jeunes vers les formations scientifiques et du numérique, avec un accent particulier sur les jeunes filles. Nous préparons l’avenir ensemble et le Trophée excellencia s’inscrit dans la dynamique du projet de Pasc@line. »

 

 

Trophée excellencia : Quels sont les messages que vous souhaitez faire passer avec le Trophée excellencia ?

 

Christian Colmant : Nous souhaitons, à travers le Trophée excellencia, dire aux jeunes filles qu’elles ont les mêmes compétences que les garçons et qu’elles seront aussi bien intégrées qu’eux dans les métiers du numérique. Ces métiers ne sont pas des réservés aux « geeks », ce sont des métiers d’équipe, de projets, tournés vers les domaines de la société : environnement, transports, administration… Le numérique est un moteur pour l’ensemble de notre économie.

 

Trophée excellencia : Qu’attendez-vous des candidates pour cette nouvelle édition ? Les profils évoluent-ils au fil des éditions ?

 

Christian Colmant : Nous attendions des candidates, et plus spécifiquement les candidates pour le Prix Etudiante, de percevoir leur motivation vers les outils scientifiques et le numérique, leur motivation à s’intégrer dans le numérique en n’étant pas en opposition avec les garçons mais plutôt en étant en construction vis-à-vis de leur futur métier. Nous savons qu’il n’y a aujourd’hui que 16% de femmes dans les métiers d’ingénieurs dits techniques, même si globalement on parle de 25% de femmes. Notre enjeu est de faire bouger ce chiffre.

 

Trophée excellencia : Le prix étudiante a été étendu à 10 établissements cette année. Pourriez-vous nous dire pourquoi ?

 

Christian Colmant: Notre objectif cette année était d’attirer plus de jeunes filles. L’an dernier, le Prix Etudiante ne concernait qu’une seule école, l’EPITA. Nous avons donc cette année choisi dix écoles représentatives de la région parisienne et de la province, publiques et privées. Pour rappel, les écoles publiques recrutent leurs étudiants sur concours après les classes préparatoires alors que les écoles privées sélectionnent leurs étudiants post-bac sur dossier. Nous avons fait en sorte qu’il y ait un équilibre pour le Prix Etudiante.

 

Trophée excellencia : Comment se sont déroulés les jurys de sélection ? Le choix a-t-il été difficile ?

 

Christian Colmant: Les jurys se sont déroulés à la fois fort sympathiquement et très professionnellement. Nous avons été focalisés sur les motivations des jeunes filles. Nous avons, au vu des candidatures, très vite convergé vers les lauréates. Il a été parfois très difficile de faire un choix tant les profils étaient bons, de par les motivations, les projets, les engagements dans leurs vies.