Logo de l'École des Mines de Nantes, partenaire du trophée excellencia

Focus sur l’école des Mines de Nantes , notre partenaire

Publiée le 7 juin 2016 dans Actualités,Edition 2016


Pouvez-vous nous présenter votre établissement ? Quelle est sa spécialité et quelles sont ses spécificités? Quel est votre rôle au sein de cette structure ?

 

 

Lionel Luquin : L’École des Mines de Nantes est une école du Ministère de l’Industrie qui propose une formation d’ingénieur généraliste. Elle recrute à l’issue du concours des classes préparatoires spécialisées.

 

En tant que directeur des études, je tiens à souligner les grands principes qui régissent la formation dispensée et auxquels nous sommes particulièrement attachés : l’approche pluridisciplinaire au travers de projets intégrateurs, l’exposition internationale forte, l’importance accordée à la formation à l’entreprise (plus de 10 mois), les options d’approfondissement adossées à quatre départements de recherche, l’ouverture sur la société et la prise en compte d’une démarche de responsabilité globale.

 

Nous offrons un très large spectre de compétences à nos diplômés, notamment dans le monde du numérique.

 

 

Expliquez-nous les tenants et aboutissants de la formation que vous proposez dans le cadre du Trophée excellencia 2016 ? Quels sont les débouchés possibles après ce diplôme ?

 

 

Lionel Luquin : Il est possible de se spécialiser dans un domaine plus axé sur le numérique notamment à travers trois de nos neuf options d’approfondissement : la première autour des génies du système informatique, la seconde autour du génie informatique pour l’aide à la décision et enfin la dernière autour de l’organisation et du management des technologies de l’information. Nous proposons aussi des options comprenant de l’informatique embarquée ou de la robotique.

 

Nos diplômés sont très appréciés des entreprises et trouvent très rapidement un emploi, pour la moitié d’entre eux avant même d’être diplômé. Plus de la moitié d’entre eux travaillent dans l’industrie et plus précisément dans l’énergie, les TIC (services), les sociétés de conseil, l’industrie du transport. 

 

 

Selon vous, mettre les étudiantes à l’honneur est-il une étape nécessaire à l’évolution du secteur numérique et plus largement à l’entrepreneuriat ?

 

 

Lionel Luquin : Le Trophée excellencia nous semble un excellent moyen de contribuer aux actions menées au sein de l’association Pasc@line. Lorsque nous avons eu l’opportunité de nous engager en tant que partenaire du Trophée excellencia, nous avons été intéressés.

 

En effet, l’École des Mines de Nantes compte 28 % de femmes dans ses effectifs et peut être identifiée comme actrice pour les femmes dans ce secteur. Dans un secteur très masculin, avoir plus de jeunes femmes et donc d’autres regards et de façons d’aborder les projets, est sans conteste un avantage concurrentiel pour la performance des entreprises.

 

 

Comment sensibilisez-vous vos étudiants et vos étudiantes à l’importance du numérique pour la transformation du monde économique dans leur formation ? et à l’égalité professionnelle ?

 

 

Lionel Luquin : La diffusion du numérique dans l’ensemble des entreprises, industrielles ou non, n’est plus en discussion mais un fait. Nos étudiants et étudiantes sont donc formés à prendre en compte le développement du numérique dans leurs activités professionnelles et à l’intégrer dans leurs modes de pensée et d’action. 

 

Par ailleurs l’émergence du principe de responsabilité sociale et sociétale et l’importance de penser l’égalité comme un facteur clé de la prospérité des entreprises nous poussent à promouvoir le domaine numérique auprès des jeunes femmes par des actions de sensibilisation au sein de notre établissement.

 

 

 

 

 

 

 

Lionel Luquin - Directeur Ecole des Mines de Nantes - Trophée excellencia 2016

 Directeur

Mines de Nantes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pourquoi être jury du Trophée Excellencia ? 

Quels types de talents recherchez-vous ?

 

Lionel Luquin : 

 

Cela nous paraissait dans nos missions de faire la promotion de nos formations numériques à destination des jeunes femmes. Aujourd’hui, nous recherchons des jeunes femmes capables de changer le monde en utilisant à bon escient les outils du numérique.