Ils nous soutiennent ! Focus sur : Paris Pionnières

Publiée le 2 octobre 2014 dans Actualités,Édition 2014,Non classée


Sandrine Murcia est la présidente de Paris Pionnières depuis le mois de juin 2014. Chef d’entreprise depuis quatre ans, elle a co-fondé Spring Lab qu’elle dirige. Cette agence en stratégie d’innovation conseille les entreprises dans leur transformation digitale. « J’ai toujours eu envie de me lancer dans l’entrepreneuriat », se souvient-elle. Après une formation d’ingénieur, elle intègre HEC Entrepreneur où elle rencontre sa future associée. Passée par de grands groupes, elle décide de prendre le virage du numérique dans les années 2000.

« J’ai changé de métier, d’univers, mais cela s’apprend, il faut parfois se jeter dans le grand bain », ajoute-t-elle. Elle obtient un MBA à Chicago où elle se fait repérer et recruter par Google, il y a dix ans.

« Les technologies permettent d’approcher des univers professionnels différents et c’est ça qui me plaît. » Il y a un an, Paris Pionnières lui propose de prendre la tête de cet incubateur féminin de services innovants.



Pourquoi vous investir dans le sujet des femmes du numérique ?

Mon engagement me comble, je nage presque dans le bonheur ! Mais je me sens surtout très concernée par ce sujet. Je veux pousser les femmes à s’impliquer davantage dans l’univers du numérique et à se lancer dans l’entrepreneuriat.

Quelles sont les actions à mettre en œuvre pour féminiser la profession ?

Il faut donner envie et donner confiance à toutes ces femmes en leur montrant que c’est possible. C’est important d’avoir des rôles-modèles. Ce n’est pas uniquement un domaine technique. Il suffit d’avoir la capacité à poser des questions, s’intéresser et être curieuse. Cette univers en création n’est pas réservé à une élite d’experts, n’ayez pas de complexes de ne pas tout savoir. Il ne faut pas se laisser impressionner et démythifier le secteur du numérique. C’est bien plus simple que ce que l’on imagine.

En quoi le Trophée excellencia peut-il faire bouger les lignes ?

Le Trophée excellencia récompense plusieurs femmes à différents stades de leur parcours et permet de donner des exemples, des témoignages de celles qui se sont lancées. Et de rassembler une communauté bien plus large. Le Trophée offre un regard à 360° sur les différentes facettes des possibles pour encourager les femmes à entrer dans le numérique, que ce soit au stade des études comme de la création d’entreprise.



Qu’est-ce qui vous tient particulièrement à cœur dans ce projet ?

Je vois des femmes dans l’univers du numérique. Mais bien souvent, lorsqu’il s’agit d’innovation, les interlocuteurs sont des hommes. Et cela m’interpelle. Le décalage entre la présence masculine et l’absence féminine ne devrait pas être aussi flagrant. Or, il y a de véritables possibilités pour les femmes. Il y a une place à prendre et à créer. Cette belle initiative permet d’encourager les jeunes filles à intégrer les filières du numérique.



Que proposez-vous aux lauréates ?

Paris Pionnières accompagne depuis dix ans des femmes dans la création de leur entreprise. Nous proposons à la lauréate de l’accompagner dans son projet et de l’aider à le développer pour qu’il devienne pérenne. Elle bénéficiera des modules, experts et coachs de notre incubateur durant trois mois. Elle bénéficiera de tout notre écosystème pour réaliser son objectif professionnel. Une feuille de route lui sera proposée et son projet sera présenté au comité d’évaluation pour intégrer l’incubateur dans une plus longue durée.