angeline-perdedreau

Interview d’Angéline Perdereau, jeune ingénieure informaticienne à 24 ans

Publiée le 21 mars 2014 dans Actualités,Édition 2014,Non classée


Son Bac S en poche, Angéline choisit d’intégrer SupInfo, Ecole Supérieure d’Informatique. Depuis quelques mois elle travaille dans la société de services Globalis. Elle nous fait partager sa passion pour son métier.


Pourquoi avez-vous choisi d’intégrer une école d’ingénieure en informatique ?

Au lycée j’étais plutôt à l’aise avec les matières scientifiques et technologiques. J’ai donc su assez rapidement que je me destinerais vers une école d’ingénieure. J’ai choisi Supinfo car, sans être une geek invétérée, j’aime bien l’informatique et leur programme d’études me plaisait.

Aujourd’hui vous travaillez dans une ESN, qu’appréciez-vous dans votre métier ?

J’aime la diversité des activités. Je travaille actuellement sur des développements web et mobiles, mais grâce à ma formation je peux, dès demain, faire du développement applicatif natif. Dans le secteur des nouvelles technologies tout évolue rapidement. Il faut donc sans cesse apprendre et être curieux. Il ne faut pas croire que le métier de développeurs consiste à aligner de façon répétitive des lignes de code. Il y a certes des actions itératives mais chaque solution est différente. Il faut donc parfois faire preuve de créativité pour développer des programmes qui répondent à des besoins spécifiques.

Que diriez-vous aux jeunes filles pour les inciter à choisir votre voie ?

J’insisterai sur le fait que c’est un métier très varié, dans lequel il est possible d’évoluer. C’est un secteur sans doute moins cloisonné que bien d’autres, où les femmes peuvent monter dans la hiérarchie. Il faut rompre avec cette idée que l’informatique est réservée aux hommes et aux geeks. Les femmes ont souvent des qualités d’organisation et de méthodes, très utiles dans les métiers d’ingénieurs informaticiens. Et puis l’informaticien n’est plus un garçon boutonneux, cloîtré derrière son ordinateur. Je suis une femme coquette, je me maquille, porte des talons, des jupes et… je suis informaticienne et m’éclate dans ce que je fais !

Juliette Fauchet