talentia

Ils s’engagent avec nous ! Focus sur Talentia Software

Publiée le 25 mars 2014 dans Actualités,Édition 2014,Non classée


Viviane Chaine-Ribeiro, co-présidente de la commission Femmes du numérique, est la PDG de Talentia Software, partenaire du Trophée Excellencia. Cette société de 350 salariés éditeur intégrateur de logiciels de solutions de gestion globale d’entreprise, est un groupe français indépendant. Il dispose de quatre agences en France et de plusieurs filiales dans le monde (Espagne, Italie, Royaume-Uni, Portugal, Grèce et Panama).

Chez Talentia Software, comment les femmes sont-elles représentées ? 

VCR : Chez Talentia, la parité homme-femme est parfaite au Comité Exécutif, et quasi-parfaite au Comité de Direction (5 femmes – 6 hommes), ce qui est assez rare puisque selon l’Observatoire Skema de la féminisation des entreprises, la présence des femmes plafonne à 8% dans les Comités de Direction. Au niveau de l’entreprise dans son ensemble, nous dénombrons 36% de femmes, ce qui est plus élevé que la moyenne du secteur qui se situe à 28%, même si naturellement nous aimerions atteindre ici également la parité. Notre industrie souffre d’un énorme déficit d’ingénieurs au féminin.

Et au niveau du recrutement ? 

VCR : Nous recevons un CV de femme pour dix CV masculins en moyenne. Nous recrutons le meilleur profil, mais il est vrai qu’à compétences égales, nous aurons tendance à privilégier la candidature féminine pour favoriser un meilleur équilibre des talents au sein des équipes.

Des programmes internes sont-ils mis en place ? 

VCR : Des programmes du type coaching ou mentorship ne sont pas formalisés, mais j’encourage mes équipes féminines à prendre confiance en elles, et le travail à distance est facilité, puisque les outils numériques le permettent parfaitement. Le présentéisme n’est pour moi aucunement un facteur de promotion.

Comment votre société s’implique-t-elle pour féminiser le numérique ? 

VCR : Mes collaboratrices (ingénieures, consultantes, RH, marketing & communication) et moi-même, dans un objectif de « rôle modèle », participons à toutes les occasions de prise de parole dans les conférences et les lycées. Concernant le Trophée Excellencia en particulier, outre le soutien financier, les collaborateurs habitués à communiquer sur les réseaux sociaux, contribuent autant que possible au buzz pour que ce prix rencontre un vif succès et que nous ayons le plaisir de mettre en valeur des femmes talentueuses, courageuses et généreuses.

Pourquoi Talentia Software a-t-elle décidé d’être partenaire du Trophée excellencia ? 

VCR : Ayant créé Femmes du Numérique en juin 2011 en parallèle de mes fonctions à la tête de Talentia Software, mes collaborateurs et collaboratrices sont particulièrement sensibilisés aux actions de la Commission et au déficit d’ingénieures féminines dans les écoles, qui par la suite, se répercute inévitablement au sein des entreprises. Il nous a ainsi semblé tout naturel de nous associer au Trophée excellencia, né de la volonté conjointe de Femmes du Numérique et de l’EPITA, Ecole d’Ingénieurs en Informatique, afin d’attirer les jeunes filles vers un métier qu’elles méconnaissent très souvent, et de promouvoir la place des femmes dans le numérique.

En quoi l’initiative du Trophée Excellencia est-elle importante pour faire bouger les lignes ? 

VCR : Avec le prix de l’étudiante scientifique, à laquelle, rappelons-le, nous allons offrir l’intégralité de sa scolarité à l’EPITA, nous souhaitons clairement attirer les jeunes filles vers les écoles d’ingénieurs. Nous sommes confiantes qu’elles s’y épanouiront, vu la diversité des métiers du numérique, avec l’assurance d’avoir un job à la sortie, car les entreprises sont à la recherche de nouveaux talents, en particulier féminins, pour un meilleur équilibre au sein de leurs équipes, mais surtout aussi pour leurs qualités personnelles et professionnelles : les filles et les femmes sont reconnues pour être notamment d’excellentes chefs de projets. N’oublions pas non plus que la moitié des consommateurs sont des consommatrices, d’où l’importance pour les entreprises d’avoir des équipes mixtes où l’inventivité et la rigueur des uns viennent enrichir celles des autres avec des visions différentes et complémentaires. Le prix de la créatrice d’entreprise numérique nous permet d’encourager les femmes à entreprendre, en créant autour d’elles un réseau qui pourra les aider durant les différentes phases du développement de leur entreprise. Les femmes découvrent enfin en Europe et aux Etats-Unis la force des réseaux alors que cela fait des siècles que la gente masculine procède ainsi. Enfin, il nous a semblé tout naturel de récompenser et mettre en valeur une femme investie dans l’action sociale ou humanitaire. En effet, le numérique permet de s’organiser pour combiner vie personnelle, vie professionnelle et engagement sociétal. La responsabilité sociale n’est certainement pas un effet de mode, et le numérique offre des outils qui ouvrent le champ des possibles vers des territoires encore inexplorés.