Laure Lavorel

Nominée – Laure Lavorel – Passerelles numériques : « C’est une chance de pouvoir donner »

Publiée le 2 septembre 2014 dans Actualités,Édition 2014,Non classée


Laure Lavorel, salariée de CA Technologies, a créé un partenariat entre son employeur et Passerelles Numériques pour soutenir cette association dans le développement de ses écoles d’informatique en Asie du Sud Est. « Mon entreprise m’a permis de réaliser mon projet personnel que j’ai porté avec conviction et force de persuasion pour emmener derrière moi des salariés volontaires et obtenir le budget nécessaire de la maison mère. »

Son objectif : permettre aux jeunes en situation de précarité d’accéder à une formation et à un emploi qualifié dans le secteur des technologies de l’information au Cambodge, au Vietnam et aux Philippines.

« C’est une chance de pouvoir donner. Mon combat est celui d’une femme et d’une mère qui lutte avec les moyens qui sont les siens pour aider les familles fragilisées. C’est une solidarité féminine qui passe par la mise à disposition des richesses auxquelles j’ai accès à des jeunes qui n’ont pas cette chance, ajoute-t-elle. Je veux soulager les mères qui n’ont que des prières à offrir pour aider leurs enfants. »

A 46 ans, cette parisienne hyperactive ancienne avocate, puis juriste d’entreprise et aujourd’hui juge au tribunal de commerce de Paris se voit comme « une combattante de la justice économique qui lutte aussi contre l’injustice sociale des plus démunis grâce à un accès à l’éducation et à l’emploi », et n’est pas du genre à renoncer facilement.

Si depuis onze ans elle dirige le service juridique de CA Technologies, Laure Lavorel est également enseignante à l’université de Paris-Dauphine. Elle poursuit toujours la même idée. « Comment suis-je utile à l’autre ? C’est une chance de pouvoir donner. »

Son prochain challenge : monter un mécénat de compétence chez Passerelles numériques au Cambodge. Et, ajoute-t-elle « écrire un roman sur le courage des mères célibataires, les « veuves de guerre » des temps actuels. »