Cécilia Lejeune, nominée association Trophée excellencia 2015

Lauréate 2015 : Cécilia Lejeune

Publiée le 30 juin 2016 dans Actualités,Edition 2016


Comment a évolué votre projet depuis que vous avez obtenu le Prix Association du Trophée excellencia 2015 ? Que vous a apporté cette récompense ?

 

 

Cécilia Lejeune : Depuis que j’ai obtenu le Prix Association du Trophée excellencia, la Virtual Association a gagné en visibilité et nous avons pu renforcer notre action de partage. Le Trophée excellencia nous a permis d’investir dans du matériel couteux de réalité virtuelle et de l’utiliser pour faire découvrir à un maximum de personnes les technologies et les enjeux de la réalité virtuelle. Nous sommes en pleine organisation d’un Virtual Meetup (mini-conférence) au sein d’Econocom, qui nous a offert l’une des dotations, et nous avons plusieurs beaux projets devant nous. A titre personnel, cette récompense m’a également apporté de la visibilité et m’a fait gagner en confiance en moi.

 

 

Quelles sont vos ambitions quant au développement de votre association ?

 

 

Cécilia Lejeune : Il y a un travail d’éducation à faire auprès du grand public sur les bons comportements à adopter vis–à-vis de cette nouvelle technologie. Et auprès des développeurs sur leurs responsabilités au travers des expériences qu’ils proposent. J’aimerais que l’association renforce ses actions de partage directement auprès des différents publics que constituent les collégiens, les étudiants, et les personnes âgées, mais nous devons réfléchir à comment nous y prendre concrètement. Cette année, nous allons développer une chaine YouTube d’interviews d’acteurs de la réalité virtuelle en France (la première vidéo sera bientôt disponible), et nous avons le projet de créer tous ensemble des applications de réalité virtuelle ludique et/ou à but social.

 

 

Si vous ne deviez utiliser que trois mots pour décrire votre état d’esprit actuel, quels seraient-ils ?

 

 

Cécilia Lejeune : Passionnée, Déterminée, Confiante

 

 

Selon vous, comment attirer davantage de jeunes filles dans ces secteurs innovants ?

 

 

Cécilia Lejeune : Il suffit simplement de montrer que c’est possible, que ça existe. Il ne s’agit pas non plus d’attirer pour attirer, pour avoir de meilleures statistiques. Il faut que filles comme garçons puissent trouver ce qui leur plait, sans discriminations, et ça passe par l’information, la découverte. C’est aussi là que des associations comme la Virtual Association ont un rôle à jouer.

 

 

Le petit conseil pour les candidates de la cession 2016 :

 

 

Cécilia Lejeune : Dites pourquoi vous aimez ce que vous faites, parce que c’est ce qui rend votre action passionnante.