Trophée excellencia 2015 - Prix Etudiante ECE - Léa Lemercier

Lauréate Prix Etudiante : Léa Lemercier, ECE Paris

Publiée le 2 novembre 2015 dans Édition 2015


 


Trophée excellencia : Pourquoi avoir candidaté au Trophée excellencia? Quelles étaient vos motivations ? Comment en avez-vous entendu parler ?

Léa Lemercier : J’ai candidaté au Trophée excellencia car j’ai immédiatement été séduite par l’idée de valoriser la place de la femme dans le milieu des sciences et du high-tech. C’est un sujet qui me touche beaucoup et auquel je m’intéresse : j’ai notamment suivi les campagnes de #HeforShe sur les réseaux sociaux cette année.
La bourse à la clef de ce concours a également motivé ma candidature.
C’est l’ECE Paris qui m’a fait découvrir le Trophée excellencia et qui, au vu de mon profil, m’a suggéré d’y participer.


Trophée excellencia : Qu’avez-vous ressenti lorsque vous avez appris que vous étiez lauréate ?

Léa Lemercier : Lorsque j’ai appris que j’étais lauréate du Trophée excellencia, j’ai été traversée par une foule d’émotions, à commencer par la surprise. Aujourd’hui je réalise enfin et il n’en ressort que joie, fierté et reconnaissance.
C’est émouvant de voir son travail récompensé de la sorte et à la fois excitant de savoir que, plus qu’un accomplissement, cette victoire est surtout un tremplin pour ma future carrière : elle marque le début d’une belle aventure.

 

Trophée excellencia : Qu’est-ce que cette victoire vous apporte ? 
Léa Lemercier : Cette victoire m’apporte tout d’abord la chance immense de voir mes cinq années d’études offertes au sein d’une grande école d’ingénieur : l’ECE Paris. Elle va également me permettre pendant un an de vivre une expérience professionnelle et humaine extraordinaire. En effet, j’aurai l’honneur de représenter la femme dans le monde du numérique ainsi que de côtoyer des personnes influentes dans cette industrie. Etre lauréate du Trophée excellencia est aussi synonyme d’un gros bonus sur mon curriculum vitæ.

Trophée excellencia : Quels sont vos projets ?

Léa Lemercier : Mon principal objectif est de travailler à l’international ; j’espère notamment obtenir un double diplôme d’ingénieur à l’étranger grâce à l’ECE Paris et ses différents partenaires.
J’aimerais à terme travailler sur les nouvelles technologies permettant d’associer consommation énergétique et respect de l’environnement, particulièrement dans la création d’infrastructures intelligentes et la conception de transports du futur.
Pour cela, je compte choisir la majeure « énergie et environnement » proposée par l’école en première année du cycle ingénieur. La majeure « transports et mobilités » me semble aussi être une bonne alternative.

 

Retrouvez la vidéo présentant Léa