Ludwine Probst, lauréate du prix Excellencia avec l’association Duchess France

Ludwine Probst, lauréate du prix Excellencia pour l’association Duchess France

Publiée le 4 mars 2015 dans Édition 2015


Ludwine Probst est la lauréate du prix du Trophée Excellencia 2014 pour l’association Duchess France, la communauté de développeuses qui encourage l’accession des femmes aux métiers techniques. Comme elle nous le dit : « L’ambition de Duchess France est de voir plus de femmes trouver leur place dans les métiers techniques, notamment le code. L’une des manières de les aider c’est de leur permettre de prendre la parole et de mettre en lumière leurs talents ! ». Voici ce que la mission des Duchess France au quotidien. J’ai demandé à Ludwine de nous raconter ce qui s’est passé depuis la remise du prix en septembre…

 

Femmes du Numérique : Quel souvenir gardez-vous de la soirée Excellencia, 4 mois après ?

Ludwine Probst : Je garde de cette soirée un excellent souvenir. J’étais entourée des autres Duchesses venues me soutenir pour cette occasion. Nous étions très heureuses que je remporte le prix pour faire connaître notre association. La soirée du Trophée Excellencia nous a permis de rencontrer d’autres femmes développeuses et d’autres communautés très complémentaires.

 

FDN : Qu’est-ce que le prix Excellencia vous a apporté à ce stade ?

Ludwine Probst : Grâce à la soirée Excellencia, j’ai pu échanger avec la Web@cademy et Wifilles, deux communautés avec lesquelles nous avons noué des partenariats dynamiques. Le trophée Excellencia nous a permis de faire plusieurs interviews et mettre en avant la communauté Duchess. Le mécénat de compétences d’Econocom va nous permettre de faire une vidéo pour tracer le portrait de 3 femmes développeuses avec l’aide d’un vidéaste professionnel. Je suis très enthousiasmée par le tournage de notre film qui est fixé en mars. J’espère que cette vidéo donnera une image plus juste de notre métier, encore trop peu connu. J’espère qu’elle donnera envie à d’autres femmes d’investir le code au sein du secteur Numérique. Nous avons besoin de casser les préjugés ! Enfin, je viens de commencer mon coaching avec Ingrid Bianchi de Diversity Source Management, je me sens très soutenue.

 

FDN : Quelles sont vos prochaines étapes jusqu’au printemps ?

Ludwine Probst : Nous nous adressons à des femmes déjà développeuses ou avec profil technique dans l’IT, mais aussi à d’autres, des jeunes filles pour leur donner envie de se projeter dans l’informatique. Notre travail de fond pour les femmes de l’IT est de les rendre plus visible et de les aider à s’affirmer dans ce milieu très masculin. Pour cela, nous publions des portraits de « rôles modèle ». Nous organisons aussi des ateliers mixtes de coaching « Call For Paper » ainsi que des répétitions afin de les encourager à investir les conférences en tant que speakeuses. Trop rares sont les femmes qui osent monter sur scène pour parler « technique » ! C’est pourtant une excellente manière de s’affirmer et gagner en visibilité. L’expérience nous montre que lorsqu’elles osent, elles ont un grand succès ! Les Duchesses se sont mobilisées un peu partout en France pour intervenir lors de forums et évènements afin de parler de notre métier de développeuses à des collégiennes et lycéennes (Science Factor, Forum de la mixité, Science de l’ingénieur au féminin…). Afin de partager notre passion pour le code et faire découvrir notre univers, les Duchesses Lyon et Marseille ont organisé des ateliers d’apprentissage du code pour des adultes débutants et enfants.

 

FDN : De quoi auriez-vous besoin pour continuer d’avancer ?

Ludwine Probst : nous avons toujours besoin de volontaires pour nous aider à organiser nos évènements, faire les interviews, trouver des speakeuses, sponsoriser nos buffets. Nous essayons de faire passer nos messages au plus grand nombre, mais il n’est pas toujours facile de se faire connaître. Donc si vous avez envie de nous aider, n’hésitez à faire passer le mot autour de vous pour sensibiliser les femmes au code et aux métiers techniques de l’informatique. Les femmes « dév », ou les « vraies » développeuses comme je l’entends souvent, existent bel et bien et il y a une communauté pour ça : Duchess France !

 

En savoir plus sur Duchess France et les événements à venir.

 

FDN : Nous prendrons de vos nouvelles bientôt. Les Femmes du Numérique continuent de vous accompagner sur votre route !

 

Interview réalisée par Jenny Augias, membre du bureau des Femmes du Numérique et fondatrice du cabinet Prairial, spécialisé dans l’accompagnement de la performance et le développement des talents des managers du Numérique (coaching, codéveloppement, formation).

 

duchess-france.org

 https://www.facebook.com/duchess.france

@Duchessfr

Duchess Fr

meet_up Duchess France Meetup