Charlotte Bussotti lauréate du Trophée excellencia 2016

Lauréate prix étudiante : Charlotte Bussotti – Telecom Paristech

Publiée le 2 novembre 2016 dans Actualités,Edition 2016


Qu’est-ce qui vous a poussée à poser votre candidature au Trophée Excellencia ? Quelles étaient vos motivations ? Comment en avez-vous entendu parler ?

 

Charlotte Bussotti : Le numérique constitue pour moi l’enjeu technologique et économique majeur des prochaines décennies et je trouve vraiment dommage qu’il s’agisse d’un univers très majoritairement masculin. Je suis intimement convaincue que les femmes ont une part de créativité complémentaire à apporter au monde du numérique.

 

C’est pourquoi, lorsque j’ai appris par mon école, Télécom Paristech l’existence du Trophée excellencia, je me suis renseignée sur ses objectifs. J’ai immédiatement décidé de déposer ma candidature en espérant devenir une des ambassadrices du numérique et donner envie aux jeunes filles de devenir des actrices de la révolution numérique.

 

Racontez-nous le moment où vous avez appris que vous étiez lauréate. Quelle a été votre réaction ? Qu’avez-vous ressenti ?

 

 

Charlotte Bussotti : J’ai ressenti une grande joie, j’étais très heureuse d’avoir été choisie comme porte-parole de la promotion du numérique auprès des jeunes filles. J’avais aussi un peu d’appréhension car je considère ce titre comme une véritable responsabilité : je me dois de donner envie au maximum de filles de faire comme moi. J’ai aussi réalisé avec bonheur que le projet que j’avais proposé devait être viable puisqu’il avait séduit un jury de grande qualité et je peux témoigner que c’est une grande satisfaction que d’obtenir une telle reconnaissance.

 

Vous intégrez une école d’ingénieurs prestigieuse, avec une spécialisation numérique. Qu’attendez-vous avec le plus d’impatience dans cette expérience ? Selon vous, quel sera votre plus grand challenge cette année ?

 

 

Charlotte Bussotti : Je suis ravie d’intégrer Télécom ParisTech et j’ai hâte d’acquérir, grâce à l’excellente équipe enseignante, les compétences techniques et le savoir-faire nécessaires pour appréhender avec détermination et précision tous les défis du numérique auxquels je serai confrontée.

 

De plus, faire partie de la communauté télécomienne c’est aussi faire de nombreuses rencontres enrichissantes, ce qui me plaît aussi énormément ! Un de mes plus grands challenges cette année, provenant de la filière universitaire où j’ai fait beaucoup de maths mais quasiment pas de programmation, sera d’apprendre divers langages informatiques dont la maîtrise est essentielle pour le monde du numérique.

 

 

Quel est votre projet professionnel ? Comment envisagez-vous l’avenir ?

 

 

Charlotte Bussotti : Je suis issue d’une famille d’entrepreneurs et d’inventeurs, je suis désireuse d’exprimer ma créativité dans la haute technologie et dans l’entrepreneuriat. Idéalement, je souhaite créer une entreprise pour commercialiser des innovations dans le monde du numérique.

 

 

Si vous deviez créer une innovation numérique révolutionnaire, quelle serait-elle ? Pourquoi ?

 

 

Charlotte Bussotti : J’aime cuisiner, c’est ce qui m’a inspiré cette innovation. Les ingrédients comptent, mais la cuisson est fondamentale au plan gustatif comme sanitaire (formation de composés de Maillard cancérigènes).

 

Or sa réussite dépend de l’attention du cuisinier et de la variabilité des produits et appareils de cuisson. En disposant des micro-capteurs de température connectés, sans fils ni piles, au cœur des aliments et en surface, on contrôlerait et piloterait la cuisson avec des fours ou plaques numériques.

 

Ils seraient alimentés par l’appareil comme un antivol RF de boutique par exemple, ces capteurs pourraient émettre en BLE 4.0. On pourrait aussi en imaginer qu’il puisse mesurer d’autres grandeurs (pression, lumière, accélération,…) et qu’il soit utilisé dans des domaines divers. Je propose donc de créer des kits numériques clés en main avec un large choix de capteurs, des bornes pour communiquer, des logiciels pour utilisation plug and play à destination des particuliers comme des industriels qui les intègreront dans leurs produits. C’est ainsi une véritable « boîte à outils » numérique que je propose, qui pourrait en quelque sorte le démocratiser.

 

Retrouvez la vidéo présentant Charlotte Bussotti