Karen Brosse - lauréate du Trophée excellencia 2016

Lauréate prix étudiante : Karen Brosse – ENSEEIHT

Publiée le 4 novembre 2016 dans Actualités,Edition 2016


 Qu’est-ce qui vous a poussée à poser votre candidature au Trophée excellencia ? Quelles étaient vos motivations ? Comment en avez-vous entendu parler ? 

 

Karen Brosse : J’ai découvert le trophée via le site internet mon école, l’ENSEEIHT.

 

J’ai donc décidé de déposer ma candidature au Trophée excellencia pour montrer qu’il y a aussi des femmes dans le domaine du numérique. En tentant cette aventure, je voulais surtout encourager les femmes à poursuivre des études dans ce domaine et faisant abstraction des stéréotypes. 

 

 

Racontez-nous le moment où vous avez appris que vous étiez lauréate. Quelle a été votre réaction ? Qu’avez-vous ressenti ? 

 

Karen Brosse : J’ai été très fière d’apprendre que j’étais lauréate et que ma candidature a été sélectionnée. Je suis très heureuse de pouvoir représenter les femmes ingénieurs de l’ENSEEIHT.

 

 

Vous intégrez une école d’ingénieurs prestigieuse, avec une spécialisation numérique. Qu’attendez-vous avec le plus d’impatience dans cette expérience? Selon vous, quel sera votre plus grand challenge cette année ? 

 

Karen Brosse : J’attends avec impatience de découvrir les spécialités offertes en troisième année par ma filière. Je pense que cette année m’aidera à avoir une idée plus précise de mon futur métier. Mon grand challenge sera d’arriver une nouvelle fois à mêler vie personnelle et études.

 

 

Quel est votre projet professionnel? Comment envisagez-vous l’avenir ?

 

Karen Brosse : Je n’ai pas encore de projet professionnel précis, j’espère définir plus précisément ce que je voudrais faire à travers les options et les cours qui me sont proposées à l’ENSEEIHT et ainsi définir un profil de métier qui me plaira. J’espère aussi rencontrer plus de femmes ingénieures dans l’avenir.

 

 

Si vous deviez créer une innovation numérique révolutionnaire, quelle serait-elle ? Pourquoi ? 

 

Karen Brosse : J’aimerais créer une innovation numérique à l’aide de la réalité virtuelle qui commence véritablement à se développer pour permettre aux gens de faire du sport « de chez eux » dans des environnement plus intéressants, comme une forêt, etc.. Cela pourrait donner envie à davantage de personnes de faire du sport en touchant tous les sportifs, amateurs ou professionnels. 

 

 

Retrouvez la vidéo présentant le profil de Karen Brosse