Séverine Vincent - lauréate GEM 2

lauréate prix étudiante : séverine vincent – GEM

Publiée le 25 octobre 2016 dans Actualités,Edition 2016


Qu’est-ce qui vous a poussée à poser votre candidature au Trophée excellencia ? Quelles étaient vos motivations ? Comment en avez-vous entendu parler ?

 

C’est Aurore Besson, responsable du Master Management des SI à Grenoble Ecole de Management, qui m’a parlé du Trophée excellencia lors de mon entretien d’admission. J’ai trouvé que c’était une très bonne idée de promouvoir les secteurs numériques auprès des femmes étant donné que j’avais déjà vécu la désagréable expérience d’être la seule fille dans une classe de trente élèves. En tant que lauréate du Trophée excellencia, mon objectif est de faire savoir à chaque étudiante qu’elle pourra s’épanouir en faisant appel à son talent, sa motivation et sa créativité au travers d’une profession numérique, et ce au même titre que ses homologues masculins.

 

 

Racontez-nous le moment où vous avez appris que vous étiez lauréate. Quelle a été votre réaction ? Qu’avez-vous ressenti ?

 

Lorsque l’on m’a annoncé le résultat je suis tout simplement restée bouche bée. Je n’arrivais pas à le croire, je me suis inscrite au concours en pensant que c’était une grande opportunité et qu’il fallait la saisir mais à aucun moment je ne me suis doutée que j’allais le remporter ! J’étais très heureuse et vraiment émue. Aujourd’hui je suis également très fière d’avoir remporté cette récompense.

 

 

Vous intégrez une école d’ingénieurs prestigieuse, avec une spécialisation numérique. Qu’attendez-vous avec le plus d’impatience dans cette expérience? Selon vous, quel sera votre plus grand challenge cette année ?

 

 

C’est une chance pour moi de pouvoir suivre ce cursus à GEM cette année. Ce que j’attends avec le plus d’impatience est la découverte de nouveaux environnements de travail et de nouvelles matières que je n’ai pas encore abordé puisque mes formations antérieures étaient orientées majoritairement sur l’aspect technique. Le plus grand challenge de mon année sera le départ pour HEC Montréal et surtout le fait d’étudier dans une école à l’étranger.

 

 

Quel est votre projet professionnel ? Comment envisagez-vous l’avenir ?

 

 

A terme, mon projet professionnel serait de contribuer au développement numérique de mon île natale, la Guadeloupe. Par exemple, travailler sur la mise en place de sessions de formations pour l’initiation aux métiers du numérique comme le développement ou encore le design. Je pense qu’il sera nécessaire pour moi dans un premier temps d’acquérir beaucoup d’expérience et de compétences avant de me lancer dans la réalisation de ce projet complexe.

 

 

Si vous deviez créer une innovation numérique révolutionnaire, quelle serait-elle ? Pourquoi ?

 

 

Une innovation numérique qui serait intéressant de réaliser selon moi serait une paire de lunettes servant d’appareil photo : elle nous permettrait de photographier directement ce que l’on voit et tel qu’on le voit. Il m’est arrivé trop souvent de me rendre compte que mes photos étaient mal cadrées ou que la surface couverte par l’appareil photo était insuffisante !

 

 

Retrouvez la vidéo présentant Séverine Vincent