internet_femme

Les femmes sont des internautes

Publiée le 4 mars 2014 dans Actualités,Édition 2014,Non classée


Contrairement aux stéréotypes genrés du secteur qui laisseraient imaginer que l’Internet est réservé au chromosome Y, les femmes ont tissé leur toile. En France, la parité est atteinte sur le Web. Pour preuve, plus de 22 millions de femmes utilisent Internet tous les mois. Et au niveau mondial, près de 47% des internautes sont des femmes (source : infographie Girl Power 3.0 ).

Cependant, le monde de l’entreprise ne reflète pas cette parité et le secteur a longtemps peiné à se féminiser. Selon une étude de la Commission européenne, 20% des femmes de 30 ans titulaires d’un diplôme de l’enseignement supérieur lié aux TIC travaillent dans ce secteur. Une part qui chute à 9% pour les femmes de plus de 45 ans.

La ministre de l’Économie numérique, Fleur Pellerin, a déploré qu’Internet soit en proie à un « sexisme insidieux ». En accord avec la ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, elle a saisi le Conseil national du numérique afin de mener une mission pour travailler sur l’image des femmes dans le Web. L’organisme devra parvenir, d’ici mars 2014, à trouver des solutions pour corriger le tir. Fleur Pellerin espère n’avoir plus plus à prendre la parole lors de conférences devant un public « quasi-exclusivement masculin ». « Cela devient un gag », regrettait-elle.

Toutefois, des actions sont déjà mises en place pour inverser cette tendance. La commission Femmes du numérique du syndicat professionnel Syntec Numérique œuvre pour promouvoir l’égalité entre femmes et hommes. Elle souhaite également donner des outils aux PME pour sa mise en œuvre, mais aussi mettre en valeur l’attractivité de la profession auprès des jeunes femmes. De même, l’Epita regrette de ne pas accueillir plus d’engouement de la part des femmes pour ses formations. C’est pour cela qu’ensemble ils ont créé le Trophée Excellencia, afin de récompenser et d’accompagner les femmes du numérique.