Julia Benaïs lors de la soirée de remise des prix du Trophée excellencia 2014

Des nouvelles de Julia Benaïs, lauréate 2014

Publiée le 30 juillet 2015 dans Actualités,Édition 2015


 


Des nouvelles de Julia Benaïs, lauréate du Trophée excellencia 2014 pour le prix Étudiante scientifique

 

 

Que s’est-il passé pour les lauréates du Trophée excellencia 2014 depuis mars dernier ?

 

Femmes du Numérique : Que s’est-il passé pour vous ces derniers mois ?

 

Julia : Ces quelques mois ont été riches en rebondissements pour moi.

J’ai accumulé énormément de connaissances et de compétences durant mes semaines de cours à l’école, et j’en suis à la fois fière et très heureuse. Je sais maintenant avec certitude que le cursus proposé par l’école me correspond parfaitement et que l’informatique me passionne plus qu’autre chose. J’ai hâte d’en apprendre davantage !

J’ai, par ailleurs, activement contribué à la vie associative de l’école en intégrant tout d’abord le Bureau des Élèves (BDE) d’EPITA. Avec l’aide de tous les membres, nous avons réussi à proposer aux élèves de nombreux événements, notamment une soirée de fin d’année qui s’est déroulée il y a quelques jours et qui a réuni au total plus de 450 personnes.

J’ai également rejoins l’association sportive de l’école (Episport), et participé au Concours du Monde des Grandes Écoles au stade Charlety il y a quelques semaines. Ce fut une expérience incroyable et inoubliable que j’espère pouvoir reproduire l’année prochaine.

Je fais enfin partie d’une dernière association, Synergie, que nous avons tout récemment créée avec d’autres élèves d’EPITA (notamment avec l’aide de M. Courtois) et qui promeut la mixité homme-femme dans le monde de l’informatique. Nous espérons la faire évoluer rapidement, afin d’y accueillir le plus de monde possible. C’est une très belle initiative qui nous tient tous très à cœur.

 

Femmes du Numérique : Quelles sont vos prochaines étapes jusqu’à la rentrée ?

 

Julia : J’espère, en premier lieu, valider ma première année d’études à l’EPITA.

Après cela, Il me faut aussi préparer mon voyage d’étude à l’étranger, l’année prochaine. J’ai également pour but d’améliorer mes compétences informatiques acquises cette année en les appliquant dans des projets professionnels et personnels pendant la période des vacances scolaires. Mais un peu de repos et de vacances au soleil ne seraient pas de refus…

 

Femmes du Numérique : Qu’est-ce que le Trophée excellencia 2014 vous a apporté ?

 

Julia : Outre la bourse financière, le Trophée excellencia est un véritable tremplin dans mon futur parcours professionnel. Il m’a permis de rencontrer et d’échanger avec des femmes engagées dans le numérique et ces discussions m’ont été très bénéfiques. J’ai pu aussi me créer un réseau de contacts en assistant à différents évènements auxquelles j’ai été invitée grâce au Trophée excellencia.

Il m’a par ailleurs poussé à dépasser mes limites pour réussir et pour être à la hauteur de cette distinction, qui est une véritable chance pour moi.

Je tiens par conséquent à remercier encore une fois les organisateurs du Trophée excellencia, Femmes du Numérique, l’EPITA, Syntec Numérique et tous ceux qui m’ont permis de vivre cette expérience unique et qui continuent encore aujourd’hui de me soutenir dans toutes les démarches que j’entreprends.

 

Femmes du Numérique : Avez-vous encouragé vos connaissances et amies à candidater pour l’édition 2015 du Trophée ? Que souhaitez-vous leur dire ?

 

Julia : Bien sûr ! J’ai été contactée par plusieurs filles voulant intégrer l’EPITA et j’ai été très heureuse de les éclairer et les conseiller sur les démarches à suivre pour pouvoir candidater à l’édition 2015 du Trophée excellencia. J’aimerais donc leur souhaiter à toutes : bonne chance et bon courage !

 

Femmes du Numérique : Nous allons bientôt connaître les nominées qui seront conviées à la soirée de remise des prix du Trophée excellencia 2015 le 29 septembre prochain. Vous pourrez nous donner de vos nouvelles et découvrir les futures lauréates !

 

Interview réalisée par Jenny Augias, membre du bureau de Femmes du Numérique et fondatrice du cabinet Prairial, spécialisé dans l’accompagnement de la performance et le développement des talents des managers du numérique (coaching, codéveloppement, formation).