Portrait-Lamia-Rouai

Focus sur l’ECE Paris, notre partenaire

Publiée le 29 mai 2015 dans Actualités,Édition 2015


 

ECE-Paris

 

 

 

Interview de Lamia ROUAI, Directrice Générale Déléguée, ECE Paris (L’Ecole centrale d’électronique)

 

Trophée excellencia : Pouvez-vous nous présenter votre établissement ?
 

Lamia ROUAI : L’ECE Paris est une école parisienne de renom créée en 1919, sous le nom d’Ecole Centrale de TSF (Télégraphie Sans Fil). C’est une école d’ingénieurs généraliste et high-tech, ouverte sur tous les grands secteurs d’activité. L’ECE propose des spécialisations plutôt techniques : systèmes d’informations, systèmes embarqués, objets connectés. Et dispose également de quatre autres spécialités plus généralistes : santé & technologie, transports & mobilité, ingénierie financière, énergie & environnement.

 

L’ECE, c’est environ 380 ingénieurs diplômés par an, qui sont le plus souvent embauchés avant d’avoir décroché leur diplôme, et qui se positionnent sur des revenus estimés à environ 48000€ brut annuels.

 

Nous comptons à ce jour 22% de filles dans notre établissement et espérons atteindre les 30% d’ici 4 à 5 ans. Elles permettraient d’apporter une dimension neuve qui ne peut être que bénéfique.

 

Trophée excellencia : Selon vous, que peut apporter la féminisation des métiers et de l’entrepreneuriat au secteur du numérique ? 

 

Lamia ROUAI : Cela permet de moderniser le secteur, qui est souvent associé à certains stéréotypes comme « métiers solitaires, geeks, informaticien tout seul dans son coin avec son ordinateur ». C’est un secteur avec une image très masculine, associé à des carrières particulières. Une féminisation permettrait de dépoussiérer le secteur.

 

Trophée excellencia : Pourquoi vous investir dans le sujet des femmes du numérique ? Qu’est-ce qui vous a motivé dans le Trophée excellencia ?

 

Lamia ROUAI : Nous travaillons avec l’Association Pasc@line depuis sa création, c’est à dire depuis 2006. Notre implication est donc similaire et assez naturelle. Nous avons également pour objectif de promouvoir les formations scientifiques et techniques aux métiers du numérique auprès des jeunes, notamment les filles, afin de leur préparer un avenir dans notre société. C’est dans ce but que nous proposons aux anciennes étudiantes de notre établissement de présenter leurs parcours aux nouvelles.

 

Trophée excellencia : Quelles sont les actions à mettre en œuvre pour favoriser la représentation des femmes dans les métiers du numérique ? Le Trophée excellencia en est-il un bon exemple ?

 

Lamia ROUAI : Je pense qu’avoir pour objectif de toucher les bachelières  est une bonne action mais qu’elle est trop tardive. Il faut agir auprès des jeunes filles de 14-15 ans, qui sont encore en troisième et ou seconde. Il faut leur parler, les rassurer sur ces métiers, qu’elles n’aient pas peur des choix qu’elles seront amenées à faire, qu’elles arriveront très bien à concilier vie professionnelle et vie privée.

 

Le Trophée excellencia est un bon exemple puisque un grand réseau est déployé autour de cet événement. 

 

On pourrait aussi citer comme bon exemple l’association « Elles Bougent » dont l’objectif est de faire découvrir les métiers passionnants d’ingénieures et techniciennes. L’ECE a quelques ambassadrices dans cette association, des marraines, qui luttent contre les stéréotypes et essaient de promouvoir les métiers d’ingénieures et de techniciennes.

 

Trophée excellencia : Et vous personnellement, pourquoi avoir décidé de faire partie du Jury ?

 

Lamia ROUAI : C’est une première pour nous. Il y a une implication forte de l’ECE dans ce projet, avec un réel intérêt de recrutement car j’aimerais voir plus de filles, qui plus est brillantes, au sein de l’ECE. C’est également une chance pour nous de promouvoir notre établissement et donner une chance à une fille talentueuse de suivre nos programmes.

 

Trophée excellencia : Que proposez-vous aux lauréates du Trophée ?

 

Lamia ROUAI : Comme vous le savez, notre établissement affiche des frais de scolarité assez élevés. Nous proposons à une lauréate du Trophée excellencia la gratuité des frais de scolarité sur cinq ans. De plus, nous lui proposons certains avantages considérables, que l’on pourrait considérer comme nos points forts : programmes de qualité, de nombreuses spécialités et options pour tous les goûts, des parcours diversifiés et personnalisés, et deux immersions à l’étranger chez un de nos partenaires. Enfin, nous prévoyons aussi de faire de cette excellente étudiante notre future ambassadrice en termes de communication.

 

Trophée excellencia : Merci pour votre engagement à nos côtés.