Lionel Luquin, Directeur de l'école des Mines de Nantes

Focus sur l’École des Mines de Nantes, notre partenaire

Publiée le 13 mai 2015 dans Édition 2015


prez nv logos Mines SUITE Interview de Lionel LUQUIN, Directeur des études de l’Ecole des Mines de Nantes  

 

Trophée excellencia : Pouvez-vous nous présenter votre établissement ?  

 

Lionel LUQUIN : L’École des Mines de Nantes est une école du Ministère de l’Industrie qui propose une formation d’ingénieur généraliste. Nous offrons un très large spectre de compétences à nos diplômés, notamment dans le monde du numérique. Il est possible, à travers l’une de nos dix options d’approfondissement, de se spécialiser dans un domaine plus axé sur le numérique. Nous proposons ainsi trois options très en lien avec le numérique : la premièreautour des génies du système informatique, la seconde autour du génie informatique pour l’aide à la décision et enfin la dernière autour de l’organisation et du management des technologies de l’information. Nous proposons aussi des options comprenant de l’informatique embarquée ou de la robotique. L’Ecole des Mines de Nantes recrute à l’issue du concours des classes préparatoires spécialisées. 

 

 
Trophée excellencia : Selon vous, que peut apporter la féminisation des métiers et de l’entrepreneuriat au secteur du numérique ? 

 

Lionel LUQUIN : Un accès à la parité est quelque chose de bénéfique pour les organisations de tous les secteurs. Le numérique a tout à gagner à ce que son taux de féminisation soit important. Comme tous les métiers, la parité est une diversité, et cette diversité est un gage d’efficacité, d’innovation, de mise en œuvre de process mieux partagés. Ceci est  beaucoup plus global et pas seulement lié au secteur spécifique du numérique. 

 

 

Trophée excellencia : Pourquoi vous investir dans le sujet des femmes du numérique ? Qu’est-ce qui vous a motivé dans le Trophée excellencia ? 

 

Lionel LUQUIN : Le Trophée excellencia nous semble un excellent moyen de contribuer aux actions menées au sein de l’association Pasc@line. Lorsque nous avons eu l’opportunité de nous engager pour le Trophée excellencia, nous avons été intéressés. En effet, l’École des Mines de Nantes compte 28% de femmes dans ses effectifs et peut être identifiée comme actrice pour les femmes dans ce secteur.  

 

 

Trophée excellencia : Quelles sont les actions à mettre en œuvre pour favoriser la représentation des femmes dans les métiers du numérique ? Le Trophée excellencia en est-il un bon exemple ?  

 

Lionel LUQUIN : Il y a en effet des actions à mettre en œuvre pour favoriser la représentation des femmes dans les métiers du numérique, et cela grâce à deux leviers en particulier. Le premier, c’est le levier des entreprises qui doivent montrer que, dans ces secteurs techniques, les femmes sont tout à fait pertinentes, reconnues, efficaces et aussi bien considérées que les hommes. Le deuxième levier correspond à la mise en place d’actions dans les collèges et lycées. Il faut faire la promotion des sciences et technologies dans les établissements secondaires et il faut donner le goût aux jeunes femmes de s’engager dans des métiers scientifiques et technologiques. Ce dernier levier semble, selon moi, le plus pertinent. Mais il y a aussi un gros travail à faire de la part des entreprises au niveau du management, il faut arriver à 50 % d’hommes et 50 % de femmes. 

 

  

Trophée excellencia : Et vous personnellement, pourquoi avoir décidé de faire partie du Jury ? 

 

Lionel LUQUIN : Cela nous paraissait dans nos missions de faire la promotion de nos formations numériques à destination des jeunes femmes. 

 

 

Trophée excellencia : Que proposez-vous aux lauréates du Trophée ?  

 

Lionel LUQUIN : Nous proposons une bourse d’excellence qui correspond à l’intégralité des frais de scolarité des trois années de formation à l’École des Mines de Nantes. 

 

 

Trophée excellencia : Merci pour votre engagement à nos côtés.