Jenny Augias

Focus sur PRAIRIAL, notre partenaire



Interview de Jenny AUGIAS, Fondatrice de Prairial

 

Logo Prairial

 

 

 

Trophée excellencia : Pouvez-vous nous présenter votre société ?

Jenny Augias : Le nom Prairial fait référence au neuvième mois du calendrier républicain français. Ce neuvième mois se situait sur les mois de mai et juin, qui correspondent à la saison de floraison dans les champs. Ainsi, le nom Prairial signifie donc l’éclosion des talents des managers.

Le cabinet Prairial est spécialisé dans l’accompagnement des managers dans le secteur du numérique, à travers la formation, le coaching, le co-développement et les techniques de mobilisations collaboratives.

 

Trophée excellencia : Selon vous, que peut apporter la féminisation des métiers et de l’entrepreneuriat au secteur du numérique ?
Jenny Augias : Les femmes sont moins nombreuses dans le secteur du numérique. Elles pourraient y apporter leurs compétences, leurs expertises, un modèle différent de celui des hommes. Je pense notamment à une vision plus collaborative, plus humaine, plus sociale. Enfin, arriver à une certaine mixité apporterait une réelle utilité aussi bien au niveau de la complémentarité qu’au niveau de la performance.

 

Trophée excellencia : Pourquoi vous investir sur le sujet des femmes du numérique ? Qu’est-ce qui vous a motivé dans le Trophée excellencia ?
Jenny Augias : J’ai fait carrière dans le numérique et j’ai parfois été confrontée à un sentiment de solitude dû à un manque de femmes dans ce secteur. De nombreuses thématiques autour de la maternité étaient peu prises en compte. Il n’était donc pas facile d’être active en tant que mère, chose que je ne veux pas pour les générations futures. Je voudrais que cela change et qu’il n’y ait pas de plafond de verre dans la carrière des femmes une fois qu’elles deviennent mère. Il faut lutter contre les stéréotypes au travail et plus particulièrement dans ce secteur.

Etant déjà investie au sein de la Commission Femmes du Numérique de Syntec Numérique, c’est tout naturellement que je me suis intéressée au Trophée excellencia. Il faut savoir que le Trophée excellencia avait été abandonné et qu’il a été relancé en 2012 sous l’impulsion de notre Commission. On pourrait ainsi dire que je suis la marraine de cœur du Trophée excellencia.

 

Trophée excellencia : Quelles sont les actions à mettre en œuvre pour favoriser la représentation des femmes dans les métiers du numérique ? Le Trophée excellencia en est-il un bon exemple ?
J
enny Augias : Nous sommes en retard par rapport à d’autres pays à ce niveau-là. Je pense notamment aux Etats-Unis ou aux pays nordiques, où la féminisation est plus importante dans le secteur du numérique. A l’heure actuelle, les choses avancent beaucoup trop lentement sur ce sujet en France. Mais tout porte à croire que les nouvelles générations vont changer les choses, notamment de par leur éducation.

Je suis favorable à une forme de discrimination positive où il s’agirait d’imposer des quotas de femmes à des postes de managers au sein des sociétés. De plus, je milite pour une rémunération équitable entre hommes et femmes et pour davantage de souplesse de la part des entreprises en ce qui concerne les parents. Elles peuvent par exemple proposer du télétravail ou bien mettre à disposition des crèches ( Guide des Bonnes pratiques en faveur de l’égalité professionnelle). 

En ce sens, le Trophée excellencia est un bon exemple car il s’engage également sur ces sujets, notamment au travers du prix Association, et permet de les mettre en avant.

 

Trophée excellencia : Et vous personnellement, pourquoi avoir décidé de faire partie du Jury ?
Jenny Augias : Je prends tout simplement du plaisir à le faire. Je sponsorise la créatrice d’entreprise et participe également à la sélection des candidates.

 

Trophée excellencia : Que proposez-vous aux lauréates du Trophée ?
Jenny Augias : Je propose à la lauréate du Prix Entrepreneure un accompagnement personnalisé sur six mois sous forme de coaching où nous aborderons sa personnalité, ses points forts, les freins qu’elles rencontrent. Nous définirons également ses objectifs et aborderons certains concepts tels que la confiance en soi, le leadership ou encore le relationnel. Enfin, elle pourra participer à un atelier de co-développement avec d’autres jeunes femmes entrepreneures, synonyme d’échanges et de partage d’expériences.

 

Trophée excellencia : Merci pour votre engagement à nos côtés.