egalite-femme-ingenieur

Vers la mixité des métiers

Publiée le 7 mars 2014 dans Actualités,Édition 2014,Non classée


Selon une étude révélée par le Ministère du Travail (Dares), la mixité des métiers n’est pas encore gagnée. Si en trente ans, le taux d’emploi des femmes a progressivement augmenté, passant de 51,4% en 1983 à 59,7% en 2011, près de la moitié des femmes (47%) se concentre toujours dans une dizaine de métiers comme infirmière (87,7%), aide à domicile ou assistantes maternelles (97,7%), agents d’entretien, secrétaire ou enseignantes.

Du côté des hommes, la répartition est plus dispersée. Les dix professions les plus « masculines » n’emploient que 31% d’entre eux : conducteurs de véhicules (près de 90% d’hommes), l’armée, la police ou les pompiers (environ 75%), ouvriers du bâtiment ou manutentionnaires.

Si certains métiers sont effectivement devenus mixtes, notamment chez les cadres de la fonction publique ou en finance, le secteur IT a, dans cette dynamique, un beau challenge à relever : la part des femmes dans le numérique est de l’ordre de 25 %. Selon l’enquête 2013 « Femmes du numérique », la part des femmes progresse au sein des effectifs des entreprises interrogées, bien que toujours inférieur à la moyenne nationale. Pour preuve : 27% de recrutements de femmes, contre 22% en 2010. Par ailleurs, 26% des promotions ont été attribuées à des femmes, contre 23% trois ans plus tôt. Et plus de deux entreprises sur trois ont engagé des actions pour l’application du décret sur l’égalité professionnelle femmes-hommes contre une sur deux en 2010.

Féminiser ces professions, c’est bien l’objectif des entreprises adhérentes du Syntec Numérique qui œuvrent pour dépasser les objectifs fixés par Femmes du Numérique.